Pourrais-tu me lécher le sexe ?

Une jeune reine de la fellation

Pourquoi Nathalie a-t-elle aussi souvent envie de baiser ?

J'ai envie de vous faire découvrir Nathalie.
Car je suis amoureux de Nathalie, de ses petits seins bandants et de son superbe cul de belle blonde salope.
En plus Nathalie a le sexe généreux : elle te laisse lui bouffer la chatte, ne dédaigne pas te faire une fellation et nous deux on baise comme des fous jusqu'à l'extase…
Nathalie se fait un peu de fric en excitant les mecs devant sa web cam : elle se doigte la chatte et le cul, suce la bite de Jean-Pierre ou de toi et baise avec lui en direct.

Mais en fait pourquoi cette jeune salope a-t-elle tout le temps envie de baiser ? Comme si elle ne poivait pas vivre sans plan cul régulier sans mecs qui la baisent à la demande. Tout simplement cette meuf ne s'imagine même pas sans avoir une pine au cul comme on dit. Pour elle, un vagin s'est fait pour être rempli …

 

Elle est prête pour la sodomie

Nathalie est-elle une bonne baiseuse ?

Nathalie se déshabille dévoile ses seins et se met nue à la ferme : nue dans la paille, en levrette elle ouvre sa chatte et écarte son cul, son sexe humide apparait et commence à couler de plaisir au fur et à mesure que je caresse ses petits lèvres. Nathalie s'allonge auprès de moi et prend mon sexe dans sa bouche, de sa langue léchant mon gland turgescent…

Vous voulez jouer avec les jolies seins de Nathalie à la ferme ?
Vous aimeriez caresser son sexe humide, le lécher,laisser votre langue se promener entre sa chatte et la raie de son cul ? Cliquez sur chaque image pour obtenir une vue agrandie de Nathalie et laissez vous aller en imaginant Nathalie à vos cotés, gémissante de plaisir

Nathalie la jeune salope

En plus de ça, cette belle fausse blonde a la manie de montrer son sexe nue dès que l'occasion se présente. Et comme c'est pas tout les jours que tu as la possibilté de rencontrer ce genre de petite garce, et comme elle a une bonne grosse envie de baiser, tu as tout le loisir de lui proposer ton braquemard en lui offrant la liverté d'en faire ce qu'elle veut … Que du bonheur donc.

Tu sais, je ne suis pas très farouche, mais je ne suis pas non plus du genre à sauter sur le premier venu dans la rue. Ce qui est sûr par contre c'est que dès que j'ai envie de baiser, si j'ai pas un bite entre les jmabes, dans l'abricot ou dans le cul, je devient vitre très nerveuse au point d'avoir des sueurs froides. Toujours est-il que de temps en temps, j'aime bien me faire plaisir, comme toutes les femmes. Je crois même que c'est un besoin vital. Alors si tu est d'accord, tu me montreras à quoi tu ressembles, et je m'occupe du reste.

 

Change ma vie en me faisant l'amour

En ce moment, j'ai envie de tout changer dans ma vie, et c'est pour ça d'ailleurs que j'ai déménagé pour m'installer dans ce nouvel appartement. Tu vois, ce que j'aimerasi qui m'arrive dans ma vie, c'est de rencontrer un garçon sympa avec qui faire l'amour à longueur de journée. De fait un plan sexe avec orgasme au bout du compte me convient parfaitement. Il est un peu plus grand que l'autre, mais surtout, il a une superbe vue, et il est beaucoup plus clair que l'ancien.

J'ai également demandé à mon mec de s'en aller, d'aller voir ailleurs, et de ne plus jamais revenir. Depuis le temps que je le souhaitais, je n'avais pas le courage, mais cette fois-ci c'est enfin réalisé. Ce qui fait que je suis complètement disponible et mon sexe aussi, dont le seul objectif c'est de trouver un gros manche pour rentrer dedans. Je suis déjà dans la bonne position pour me relaxer, alors je t'attends pour que tu viennes t'allonger sur moi.

 

Des rêves de plan cul qui font du bien où je pense

Pour les vacances d’hiver, nous avons décidé d’aller nous faire bronzer la croûte au soleil. Nous avions envie d'une virée tropicale pour nous remonter le moral. Nous optons donc pour Playa Del Carmen au Mexique. L’eau y est particulièrement turquoise, c’est un vrai paradis terrestre. De plus, il n’y a pas trop de touristes. Ce qui fait qu'on baiser dans la nature avec une jolie coquine sans problème !! Nous arrivons à l’aéroport un beau samedi matin, il est à peine 9 heures du matin et le soleil brille tout plein. La chaleur est déjà intense, environ 28 ou 29 degrés. Il est convenu qu’un car nous prenne à l’aéroport pour nous amener à l’hôtel, magnifique, situé au bord de la plage. Nous nous installons assez rapidement car nous voulons profiter pleinement de notre première journée ; en d'autres mots paresser au soleil en relaxant et en sirotant des Margaritas.À Midi, nous avons un petit creux, aussi nous décidons d’aller prendre une bouchée à l’hôtel.

En nous y rendant, mon mari a une idée de génie : faire un pique-nique plus loin sur la plage... Comme ça nous pourrons nous baigner en paix sans les touristes ! On commande à l’hôtel notre pique-nique, que le personnel nous met gentiment dans un beau panier d'osier. Nous montons à notre chambre pour préparer un petit fourre-tout avec une couverture, quelques serviettes et un petit rechange... Au cas où ! Le tout achevé, nous descendons ramasser le panier de provisions et nous entamons notre route vers l’ouest de la plage. Un des G-O nous dit qu’il y a un beau petit coin bien tranquille de ce côté. Mais la distance est éloignée. Pas grave ! Il est tôt et nous avons beaucoup de temps.Nous apercevons enfin le lieu sacré où se trouve un beau petit coin bien tranquille et où personne ne peut nous voir.

Enfin, presque ! Nous nous installons et nous décidons de prendre une petite plonge dans cette eau majestueusement belle. Les vagues ne sont pas très grosses alors on peut voir assez profond. L’eau est tellement claire ici. Aussi, nous nageons un petit bout de temps et nous nous retournons pour nous rendre compte que nous sommes quand même assez loin de la terre. Tant mieux ! À l’abri des regards indiscrets, je décide d’enlever mon maillot et je nage vers mon mari pour qu’il me voit. Affolé de me voir nue, il enlève évidemment le sien. Nous voilà nus dans cette eau merveilleuse et c’est à ce moment que mon mari s’approche doucement de moi, place une main dans mon cou, en écartant délicatement ma longue chevelure, et qu'il dépose sur mes lèvres rouges un doux baiser. Il ouvre la bouche pour laisser nos langues s'entremêler et se taquiner follement. Hmmmmm, le soleil est tellement chaud que nous sommes vite ivres de désir, l’eau si chaude aussi, nos corps soudés l’un à l’autre. Nous sentons un peu la fatigue, alors nous décidons de nous approcher des eaux moins profondes. Puisque que la plage est vide, nous restons sans nos maillots.

Nous sommes maintenant dans une eau peu profonde et mon mec s'accroche vite à moi, comme s'il avait peur de me perdre. Je me retourne vivement et mes lèvres se scellent aux siennes; d’un geste doux nos corps se soudent encore. Nos langues plongent dans un tourbillon de langueur et nos corps, dans cette eau si chaude, ne font qu’augmenter notre désir l’un pour l’autre. Il me soulève un peu pour que j’entoure sa taille de mes jambes et qu’enfin je puisse sentir son sexe durci dans mon ventre. Ma chatte est humide comme elle ne l’a jamais été je crois ! Et lui bande comme un cheval. J'espère que cette érection va persister assez longuement pour que le plaisir dure et dure. Nous sommes noués l’un à l’autre. Il y a quelques piétons mais ils ne font pas attention à nous. La baise doit être assez courante dans ces endroits paradisiaques, de toute façon.

Mon bassin fait des mouvements de va-et-vient sur le pénis de mon mec et mon plaisir ne fait que s’intensifier pour lui. Ah, ce doux engin que j’adore tant ! Lui aussi commence à soupirer et je vois bien, à ses mouvements et à sa respiration, que le volcan ne va pas tarder à faire éruption. Mon plaisir est grand de le sentir en moi. Je réussis à faire des petits mouvements avec mon vagin pour le prendre encore plus à l’étroit. Hmmmmmm c’est tellement bon ! Je n’ai jamais vécu quelque chose d’aussi intense que cette baise. L’eau est tellement chaude sur notre peau. Ou est-ce le soleil ? Peut-être les deux ! Puis, sans que je m'y attende, il se déverse en moi, me donnant des coups secs comme s'il voulait jeter sa semence au plus profond de moi. Au même instant, mon plaisir arrive et je ne peux m’empêcher de le crier... Et nous ne formons qu’un pour quelques instants.Nous remettons nos maillots et nous nous dirigeons vers notre couverture pour nous reposer de ce plaisir si intense qui nous a vidé de toute énergie. Puis, nous envisageons de rester encore pour voir le coucher de soleil. C’est magnifique ici ! Il n’y a aucun nuage et la mer est calme.

Il y a quelques rochers au loin et on peut entendre le bruit de l’eau aller se fondre sur leurs arêtes. Dieu que c’est paisible ici ! Nous nous endormons pour un temps et je fais de beaux rêves !!!

Mais sont-ce bien des rêves ?? !

DANS LE LIT DE MA MEILLEURE AMIE LESBIENNE

Je crois qu'entre Elodie la lesbienne et moi (nous sommes deux superbes lesbiennes 100% made in lesbos), les rapports ont toujours été assez troubles comme le sont souvent les rapports entre gouines et goudou. Mais bon ! De là à penser que je finirais un jour dans son lit à lui lécher la chatte !. Et pour y faire des choses aussi coquines et polissonnes, jouer à broute gazon, se caresser le minou, se lécher la chatte... Je ne me serais pas cru capable d'une telle chose. Et encore moins d'y prendre autant de plaisir saphique. Je mentirais en disant que l'idée de l'homosexualité (ou plutôt celle de la bisexualité puisque je suis mariée), ne m'avait jamais effleurée. Je me suis pris à m'imaginer en enculeuse à godemichet. Après avoir léché la chatte de Elodie, avoir humidifié ses lèvres gorgées de plaisir et titillé son clito, je la baisais au gode ceinture. Il m'était déjà arrivé, surtout lorsque j'étais étudiante, et peu expérimentée avec les garçons, de désirer une fille mais cela était toujours resté au niveau du fantasme. Et entre le fantasme et le passage à l'acte, il y avait une limite que je n'étais pas du tout prête à vouloir franchir un jour. J'ai finis par le faire et la rondeur d'un cul de salope lesbienne attire les nanas, d'autant plus que je les laisse me doigter la chatte et le cul sans rougir. Moi même, j'adore enculer Elodie avec mon gode...

 

Le petit cul de Nathalie

Tu penses que Nathalie est un bon coup ?